Mortelle pour les nuisibles, inoffensive pour l'homme et l'environnement

Une infestation peut avoir de graves conséquences pour des entreprises, alors qu'en privé, elle est souvent considérée uniquement comme une gêne. Les secteurs comme par exemple l'industrie agroalimentaire, les minoteries, les boulangeries et l'hôtellerie doivent par conséquent pouvoir compter sur l'efficacité des mesures de lutte employées. La désinsectisation thermique représente une forme de lutte écologique contre les nuisibles qui n'utilise aucun insecticide et fait intervenir la coagulation des protéines.

Les nuisibles sont exposés à la chaleur sans protection

On distingue plusieurs groupes de nuisibles. Les parasites des denrées et les ravageurs des denrées alimentaires rendent les stocks et les denrées alimentaires inutilisables en les dévorant et en les contaminant. Ce sont en particulier les mites alimentaires (en particulier la pyrale de la farine), les vers de farine ou les tribolium rouges. Les parasites des matériaux, eux, se nourrissent par exemple de bois (les vers de bois) ou de matériaux contenant de la kératine, comme la laine (mites de vêtements). Les nuisibles domestiques, comme les punaises de lit ou les acariens utilisent souvent les personnes comme hôte qui les nourrit de squames ou de sang. Lorsqu'il s'agit de combattre les parasites des stocks, les parasites des matériaux et les nuisibles domestiques, la lutte thermique contre les nuisibles représente une option sans produits chimiques, respectueuse de l'environnement et sûre, qui utilise la coagulation des protéines des insectes concernés.

Les nuisibles dépendent en grande partie de la température ambiante dans laquelle ils se trouvent. De nombreuses espèces sont particulièrement actives dans une plage de température de +15  °Cà +35 °c. Certaines souches de mites, par contre, peuvent demeurer actives jusqu'à des températures approchant la limite du gel. Les températures extérieures à cette plage peuvent servir à intervenir contre les nuisibles. Lors de la réfrigération des céréales, par exemple, le milieu accueillant les coléoptères est refroidi à moins de 15, °C ils sont donc inhibés et ne représentent plus aucune menace. La désinsectisation thermique représente l'autre extrême. Les parasites sont incapables de transpirer et n'ont donc aucune possibilité de se rafraîchir ; leur température corporelle augmente donc avec la température ambiante. À partir d'une température corporelle de 45, °C les enzymes se désintègrent et les protéines se dénaturent, en l'occurrence elles coagulent. Les molécules perdent leur fonction biologique, provoquant un affaiblissement du métabolisme et de la biosynthèse, qui conduit à la mort des nuisibles. La désinsectisation thermique profite de cette fragilité à la chaleur : Un appareil de désinsectisation thermique chauffe une pièce ou une machine et maintient la température à un niveau constant jusqu'à dénaturation des nuisibles. L'expérience prouve que la désinsectisation thermique agit sur tous les types de nuisibles domestiques : fourmis, punaises de lit, coléoptères, acariens, blattes, mites, larves de coléoptères attaquant le bois, ainsi que les larves attaquant les matériaux et les marchandises en stock (vers de farine par exemple).

Un traitement contre tous les stades de développement

La désinsectisation thermique présente de nets avantages par rapport aux autres méthodes de désinsectisation. D'une part, la lutte thermique contre les nuisibles n'utilise pas de produits chimiques. Les insecticides n'empoisonnent plus l'environnement, la lutte contre les nuisibles ne produit aucun résidu et supprime tout besoin de décontamination ultérieure. La désinsectisation thermique est absolument inoffensive pour l'homme et l'environnement et n'est donc soumise à aucune autorisation administrative. Les exploitants éliminent en même temps les parasites à tous leurs stades de développement (insecte, cocon, larves et œufs) avec une seule application. Un gazage chimique est absolument inefficace pour certains stades de l'évolution des nuisibles, notamment pour les œufs robustes. D'autre part, une désinsectisation thermique détruit aussi les nuisibles résistants aux insecticides, qui ne pourraient donc pas être éliminés avec un gazage chimique. Une lutte thermique contre les nuisibles, sans insecticide, empêche également que les animaux développent une résistance aux moyens de lutte utilisés.

Une désinsectisation thermique rend les foyers de contamination visibles, permettant ainsi d'améliorer la prévention et le nettoyage en conséquence. Lorsque les locaux traités sont refroidis, ils sont immédiatement réutilisables. Une désinsectisation thermique est relativement facile à réaliser car les locaux à traiter peuvent demeurer pratiquement en l'état, tout préparatif ou rangement important est inutile. La lutte contre les nuisibles sans produit chimique peut avoir lieu en toute discrétion, sans déranger les clients occupant d'autres chambres de l'hôtel ni le personnel au travail. Toujours procéder à une désinsectisation thermique conforme aux normes ATEX dans les zones à risque d'explosion de poussière. L'air chaud du local dessèche les poussières et les dépôts, qui s'éliminent alors plus facilement et ne nourrissent donc pas de moisissures.

Domaine étendu d'utilisation, des usines agroalimentaires aux hôtels

La désinsectisation thermique convient parfaitement à des entreprises de nombreux domaines, du fait de sa grande efficacité et des effets secondaires très limités. Elle est surtout utile dans les usines agroalimentaires. Les nuisibles représentent un risque de sécurité alimentaire, mais ils sont aussi attirés par les entreprises de transformation des produits alimentaires qui leur offrent des conditions de vie parfaites. De ce point de vue, une lutte thermique contre les nuisibles contribue à la GMP (bonnes pratiques de fabrication) et est l'un des éléments du concept HACCP. De la fabrication et de la transformation jusqu'à la vente des produits, en passant par l'emballage, le stockage et le transport : la lutte intégrale contre les nuisibles est absolument indispensable dans l'industrie agroalimentaire.

La désinsectisation thermique est également adaptée à la lutte contre les nuisibles dans les hôtels, les auberges de jeunesse, les foyers de réfugiés, les wagons-lits, les logements de vacances et les hébergements communautaires. Elle est particulièrement utile lorsque des textiles sont souvent au contact de personnes différentes. La méthode est donc utilisée souvent pour éliminer les punaises des matelas, mais aussi pour nettoyer les coussins de sièges et autres surfaces de contact se trouvant dans des salles de réunion ou des locaux sanitaires. La lutte thermique contre les nuisibles est réalisable dans tous les espaces délimitables dans lesquels l'air chaud peut s'accumuler. Il est même envisageable de désinsectiser le dépôt d'un musée ou de traiter des vêtements ou des meubles isolés. Mais il est nécessaire de veiller à ce que les matériaux ne soient pas endommagés par la contrainte thermique importante. Dès le moindre risque, sortir le tableau, l'instrument de musique ou l'appareil électronique de la pièce concernée pour le traiter alors à part.

Nos composants dédiés au procédé DEBUGGER

Qu'il s'agisse de désinsectisation thermique ou d'applications dans des locaux de grande taille, FrigorTec propose une solution de lutte contre les nuisibles adaptée à chaque situation.

Rendez-vous conseil individuel

Nos experts se font un plaisir de vous conseiller pour la planification et la mise en oeuvre de vos projets. Nous trouvons ensemble la solution taillée sur mesure.



Autres articles pour plus de savoir-faire

Exécution de la désinsectisation thermique qui ménage le matériel

L'effet prolongé de la chaleur pendant des heures tue les ravageurs des denrées alimentaires mais sollicite aussi les locaux à traiter. Une exécution correcte de la désinsectisation thermique ne doit provoquer aucun endommagement des bâtiments traités. D'autre part, la préparation de la pièce garantit que la population complète des ravageurs est éliminée sans que des objets ne soient endommagés.

Lire l'article

Ne pas laisser la surveillance des punaises au client

Les nuisibles entrent dans les établissements d'hébergement et en sortent avec les clients, que ce soit dans les hôtels, les auberges de jeunesse, les hostels ou les logements de vacances. Les punaises de lit, par exemple, se propagent rapidement sur un site et exaspèrent les clients durablement. La désinsectisation des pièces utilisant une méthode de lutte thermique convient aux hôtels, car elle n'utilise aucun insecticide et n'importune en rien les clients se trouvant dans les pièces non concernées.

Lire l'article

Assurance d'une hygiène des produits alimentaires sans insecticide

Les entreprises agroalimentaires doivent répondre à de hautes exigences en matière d'hygiène, mais elles représentent en même temps un habitat idéal pour les parasites des denrées. Une infestation a de lourdes conséquences pour l'entreprise, qui peuvent aller jusqu'à l´sa fermeture. Étant exempte de produits chimiques et de résidus, la désinsectisation thermique est parfaitement adaptée à l'industrie agroalimentaire, aux boulangeries et aux minoteries. Les hôtels, pour leur part, combattent les punaises de lit avec la désinsectisation thermique.

Lire l'article
Contactez